Les premiers siècles du Coran, par François Déroche

La marche de l’histoire, France-Inter, 4 juin 2015

Francois DerocheFrançois Déroche est islamologue, professeur au Collège de France. Ses thèmes de recherche couvrent d’une part l’histoire du livre dans le monde musulman, l’histoire de l’écriture arabe et la codicologie, et d’autre part la transmission manuscrite du Coran. Il est l’auteur de Le Coran (PUF, « Que sais-je ? », 2014), Le livre manuscrit arabe. Préludes à une histoire (Paris, Bibliothèque nationale de France, 2004), Manuel de codicologie des manuscrits en écriture arabe (Bibliothèque nationale de France, 2000), Buchkunst zur Ehre Allâhs. Der Prachtkoran im Museum für Islamische Kunst (Berlin, SPKB, 1999) et The Abbasid tradition. Qurâns of the 8th to the 10th centuries (Londres, Azimuth Ed., 1992).

Une première vulgate du Coran est  constituée, au milieu du VIIème siècle : la tradition dit que c’est sous l’égide du calife Uthman, qui règne à cet instant précis. D’ailleurs, parmi tous  les reproches qui sont faits à Uthman par ceux qui vont l’assassiner, il en est un qui pique la curiosité : « Le Coran, énonce-t-il, était multiple et tu l’as fait un ». Ce qui laisse entendre que d’autres recensions circulaient que celle qu’il voulait imposer. Aujourd’hui, on dispose de multiples documents qui témoignent de cette pluralité des versions, notamment ceux récupérés, au début des années 1970 et à grand bruit, dans une cache entre les voutes et le toit de la Grande Mosquée de Sanaa. Il est d’ailleurs à noter qu’on aurait pu accorder davantage d’importance aux innombrables manuscrits du Livre dont nous disposions depuis longtemps et qui formaient comme un dépôt négligé. L’histoire de l’art s’était bien intéressée aux effets visuels qu’ils déployaient  mais maintenant qu’on aborde plus précisément leur contenu écrit, celui-ci apparaît soudain assez mouvant.

François Déroche, Les premiers siècles du Coran
Ecouter l’émission, 27 mn


Vous aimerez aussi...