Ibn ‘Arabi, L’Interprète des désirs – Turjumân al-Ashwâq

Ibn ‘Arabi, L’Interprète des désirs, Turjumân al-Ashwâq, traduit et présenté par Maurice Gloton, Paris, Albin Michel, 2012.

Dans l’oeuvre d’Ibn ‘Arabî (560/1165 – 638/1240), L’Interprète des désirs occupe une place à part. Le grand mystique a en effet choisi le vers arabe classique pour exprimer les principes de sa philosophie, qu’il a lui-même commentés. On y retrouve l’apport de la Révélation coranique dans laquelle Dieu est Miséricorde, ainsi que les traits de la culture bédouine de la presqu’île arabique, et ceux de la fertile Andalousie où le maître est né. Le thème principal de cette somme poétique est l’Amour, à la fois quête éperdue de l’Amant divin et approche de l’être aimé – en l’occurrence la jeune Iranienne Nizhâm (Harmonie). Celle-ci, par sa pureté et sa très grande beauté, symbolise la sagesse divine et incarne l’Amour essentiel qui meut tout l’univers. Remarquable traducteur du Traité de l’amour et spécialiste des maîtres du soufisme, Maurice Gloton nous offre ici le texte français intégral de cette oeuvre dont il a su rendre la beauté du style poétique et l’inépuisable richesse des commentaires. Ainsi le lecteur retrouvera le jaillissement, l’effet d’envoûtement auxquels les Arabes ont toujours été extrêmement sensibles, mais aussi les thèmes centraux de l’expérience spirituelle et de la doctrine d’Ibn ‘Arabî, l’un des plus grands auteurs de la littérature soufie.


Vous aimerez aussi...