Sécularisation dans le Maroc post-printemps arabe, par Cédric Baylocq

Cédric Baylocq SassoubreCédric Bayloq est un anthropologue, chercheur post doctorant au Centre Jacques Berque de Rabat où il est notamment responsable du pôle de recherche « Islam et religions au Maghreb ». Il privilégie l’anthropologie à la science politique dans l’approche de l’islam et des sociétés du monde arabo-musulman. Cet anthropologue est à la fois un chercheur de terrain (sa thèse a été consacrée à l’islam de France tel que le vivent des jeunes) et un observateur attentif des débats épistémologiques sur la pensée théologique. Il a notamment suivi depuis une dizaine d’années l’évolution du théologien franco-marocain et imam de la mosquée de Bordeaux Tareq Oubrou. Il s’intéresse actuellement aux changements induits par le « printemps arabe » et l’évolution de l’islamisme et du “sécularisme” dans ce contexte. Cédric Baylocq prépare un ouvrage tiré de sa thèse intitulé  Autorité religieuse et normes islamiques en contexte laïque. L’imâm, les fidèles et l’islam de France (Presses de l’Université Catholique de Louvain, Louvain La Neuve, à paraître 2013) après avoir co-écrit Profession Imâm (Albin Michel, coll. Spiritualités 2009).

 

 
Sécularisation… inch’Allah.

Illustration et théorie du processus de sécularisation dans le Maroc post-printemps arabe

Intervention du 7 juin 2013 à l’institut des hautes études internationales et du développement de Genève
dans le cadre du colloque Religion et Etat. Logiques de la sécularisation et de la citoyenneté en islam.


Vous aimerez aussi...