Entre Etat et Religion, la société civile après le printemps arabe, par Benoît Challand

Benoît Challand

Benoît Challand est historien et sociologue, actuellement professeur assistant auprès du Kevorkian Center for Near East Studies, New York University et chercheur associé au CCDP. Il  a été professeur invité  auprès du département de sciences politiques de la New School for Social Research (New York) et a également enseigné à Bologne, Pavie, Bethlehem et Fribourg. Il vient de publier un numéro spécial de la revue ConstellationsAn International Journal of Critical and Democratic Theory Constellations (Volume 20, No 2, juin 2013) traitant de théorie politique et des révoltes arabes. Il est aussi co-auteur de The Myth of the Clash of Civilizations (Routledge UK, 2010) et a codirigé The Politics of Imagination (Routledge, Birkbeck Law Series, London. 2011), et Le développement, une affaire d’ONG ? Associations, Etats et bailleurs dans le monde arabe (Karthala-IREMAM, 2011).

 

 

 
Entre État et Religion : le poids de la société civile au lendemain du printemps arabe

Intervention du 7 juin 2013 à l’institut des hautes études internationales et du développement de Genève
dans le cadre du colloque Religion et Etat. Logiques de la sécularisation et de la citoyenneté en islam.


Vous aimerez aussi...