Philosopher en islam, entretien avec Souleymane Bachir Diagne

Souleymane Bachir Diagne, Comment philosopher en Islam?Souleymane Bachir Diagne, Comment philosopher en islam ? Philippe Rey/Jimsaan, 2014.

Les religions révélées peuvent-elles admettre en leur sein les questionnements des philosophes, ces esprits libres qui placent la recherche de la vérité avant les préjugés et les conformismes ? Selon Souleymane Bachir Diagne, cette présence est non seulement possible mais souhaitable, et l’islam ne fait pas exception puisqu’il a connu durant son histoire, au plus haut point, cette ouverture de pensée : voilà ce que souligne, avec force, cet essai limpide. 
C’est en repérant, dès la mort de Mohammed, la présence de certaines questions d’ordre philosophique liées à sa succession, que l’auteur rappelle la place qu’a occupée la philosophie tout au long des siècles, à la fois par les contacts avec d’autres pensées au fil des siècles (Plotin, Platon, Aristote, Nietzsche, Bergson…), et à travers des penseurs essentiels comme Avicenne, Averroès, Ghazali. Il mène aussi une réflexion personnelle sur le mouvement d’ouverture de l’islam, dans ses dimensions contemporaines et ses aspects politiques futurs. Penser le Coran à l’intérieur du mouvement de la vie lui apparaît comme une nécessité. Alors que s’intensifient les risques de conflit et les tentations de repli, Souleymane Bachir Diagne donne, avec cet ouvrage, une leçon d’espérance et de raison..

Souleymane Bachir Diagne est philosophe, professeur de littérature française à Columbia University (New York). Il est l’auteur notamment de Comment philosopher en islam ? (Philippe Rey/Jimsaan), 2014), de Bergson post-colonial (éditions du CNRS, 2011) et de Islam et société ouverte. La fidélité et le mouvement dans la pensée de Muhammad Iqbal (Maisonneuve Larose, 2001).

 

Entretien mené par Adèle Van Reeth, 44 mn
Extrait de l’émission Les nouveaux chemins de la connaissance, France-Culture, 21 février 2014


Vous aimerez aussi...