Vérité-Sacré-Violence: le triangle anthropologique de Mohammed Arkoun, par Leïla El Bachiri

Leïla El Bachiri est Chargée de cours aux universités de Genève et Lausanne. Titulaire d’un doctorat en Philosophie et Lettres à l’Université Libre de Bruxelles, d’un DEA en Histoire des Religions et d’une licence en Sciences de la Famille, elle a réalisé des recherches et travaux universitaires au sujet de la période fondatrice de l’islam, de l’élaboration historique du droit musulman (charia), du statut des femmes musulmanes (code de la famille et discours islamiques contemporains sur « la femme » en islam), du féminisme islamique et de la question du genre et de l’islam. Elle a aussi travaillé sur la question de la réforme de la pensée islamique, notamment en travaillant avec Mohammed Arkoun et autour de son oeuvre. Leïla El Bachiri est l’auteur de Les féministes de l’islam. De l’engagement religieux au féminisme islamique. Etude des discours d’actrices religieuses « glocales » à Bruxelles, Bruxelles, Université des Femmes, Editions Pensées féministes, 2011.

Dans cet entretien Leïla El Bachiri évoque le penseur franco-algérien Mohammed Arkoun (1928-2010) qui a produit une oeuvre scientifique sur la raison islamique.

Pour en savoir plus sur l’oeuvre et l’héritage de Mohammed Arkoun: http://fondation-arkoun.org/


Vous aimerez aussi...