« Je n’ai qu’une langue, ce n’est pas la mienne », par Jacques Derrida

Jacques Derrida, Le Monolinguisme de l’autre ou la prothèse d’origine, Paris, Galilée, 1996.

 

[Copie de travail RB]



Citer ce billet
RB (2017, 25 avril). « Je n’ai qu’une langue, ce n’est pas la mienne », par Jacques Derrida. Iqbal إقبال. Consulté le 14 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qexh

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search