Mohammed Iqbal, poète et philosophe de la puissance créatrice, rencontre entre Abdennour Bidar et Réda Benkirane

Jeudis de l’IMA, Institut du Monde Arabe, Paris, 9 novembre 2017

Évocation d’une figure spirituelle majeure de l’islam du sous-continent indien, Mohammed Iqbal (1873-1938), philosophe, poète et juriste, souvent surnommé le « Luther de l’islam ». ​

Dès 1905, Mohammed Iqbal donne à la religion de Mohammed la tâche de se confronter à la modernité venue de l’Occident et de relever le défi de son interprétation : est-elle l’événement de la « mort de Dieu » comme l’a proclamé Nietzsche, ou bien l’annonce d’une nouvelle ère spirituelle vouée à la réalisation en l’être humain de ce qu’Iqbal nomme le « Soi créateur » ? Avec son héritage soufi, nourri notamment par la lecture de Djâlâl Dîn Rûmî, Iqbal propose d’imaginer pour le futur une civilisation humaine où l’éducation permettrait à chacun d’entre nous de découvrir et cultiver en lui-même cette puissance créatrice, au service de la vie.

Avec : Abdennour Bidar, philosophe, normalien, spécialiste des évolutions actuelles de l’islam et des mutations de la vie spirituelle dans le monde contemporain. Dernier ouvrage paru : Quelles valeurs partager et transmettre aujourd’hui ? (Albin Michel, 2016).

Réda Benkirane, sociologue, docteur en philosophie, est consultant international à Genève et vit entre la Suisse et le Maroc. Auteur d’ouvrages sur la Complexité, l’interdisciplinarité et l’interculturel, il a créé et anime depuis 1996 le portail de connaissance archipress.org et depuis 2012 l’atelier de recherche Iqbal. A publié chez Le Pommier « Islam, à la reconquête du sens ».

Introduction de Maati Kabbal, IMA


Vous aimerez aussi...