Réinventer le sacré, par Stuart Kauffman

Stuart Kauffman, Réinventer le sacré: Une nouvelle vision de la science, de la raison et de la religion, traduit de l’anglais par Alessia Weil, éditions Dervy, 2013

Stuart Kauffman tente de définir, dans ce livre provocateur, un terrain d’entente entre la religion et la science, en redéfinissant Dieu, non pas comme un Créateur surnaturel, mais comme la créativité naturelle et incessante existant dans l’univers. Pour renforcer l’idée de cette nature sans cesse créative et imprévisible, Kauffman tire des exemples de la biosphère, de la neurobiologie et de l’économie. De même, lors de discussions détaillées, Kauffman soulève d’importantes questions quant à la possibilité d’auto-organisation des systèmes naturels. A première vue, ses hypothèses pourraient plutôt justifier l’athéisme, puisqu’elles rendent inutile l’hypothèse d’un créateur capable de justifier la haute improbabilité du vivant. En revanche, selon l’auteur, les théories de l’auto-organisation réhabilitent une certaine idée de Dieu, un concept à son avis encore fécond pour représenter l’extraordinaire créativité de l’univers lui-même.



Citer ce billet
RB (2018, 10 septembre). Réinventer le sacré, par Stuart Kauffman. Iqbal إقبال. Consulté le 19 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qf1g

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search