Voyelles sémitiques et sémantique musicale, par Louis Massignon

Louis Massignon, Voyelles sémitiques et sémantique musicale, Alterpublishing, 2014.

Ce texte a fait partie des diverses préfaces à l’Encyclopédie de la Musique, publiée en 1958, sous la direction de François Michel par les éditions Fasquelle. Le Nouveau Commerce publie ce texte en hommage à Louis Massignon à l’occasion du centenaire de sa naissance.

“il n’y a que trois voyelles primitives en sémitique : ou, a, i ; — mais ce ne sont pas simplement trois sons, intonations allant du grave à l’aigu, — ce sont signes organiques de la pré­sentation de l’idée :  intentionnels ; ils indiquent, en « colorant » (ou, a, i), les consonnes finales : des substantifs, s’ils sont sujet, complément direct ou indirect ; des verbes inaccomplis, s’ils sont à l’indicatif, au subjonctif ou au conditionne”

Trois textes de premier plan sur trois sujets divers et complémentaires : le jardin et la mosquée, symboles de la culture musulmane, la théorie sémantique de la musique au travers de la langue arabe, l’importance des textes mystiques dans l’histoire des religions. Ces trois textes reflètent une passion pour la langue française, la réflexion sur les symboles communs entre christianisme et Islam et l’analyse de la musicalité spécifique aux langues.


Vous aimerez aussi...