Comment le voile est devenu musulman, par Bruno Nassim Aboudrar

Bruno Nassim Aboudrar, Comment le voile est devenu musulman, Flammarion, 2014.

Formes noires fantomatiques, sombres silhouettes drapées, visages de femmes mangés par le tissu : pourquoi de telles images, désormais familières, dérangent-elles? Pourquoi le port du voile blesse-t-il à ce point le regard des Européens? Loin des polémiques, Bruno Nassim Aboudrar renouvelle le débat et met au jour les malentendus qui entourent cette pratique millénaire. Le voile n’est pas spécifiquement musulman : il l’est devenu. Presque absente du Coran, c’est une prescription construite progressivement, au terme d’une histoire dont l’épisode colonial est un chapitre majeur. Scrutant tour à tour la lettre du Coran, le voyeurisme de l’art orientaliste, les dévoilements spectaculaires orchestrés en Turquie ou au Maghreb, cette histoire croisée du regard, illustrée d’une trentaine de tableaux et de photos, délivre une lecture inédite des stratégies à l’œuvre derrière le voile.

Professeur d’esthétique à l’Université Paris 3 – Sorbonne nouvelle, Bruno Nassim Aboudrar est l’auteur de plusieurs essais, notamment Nous n’irons plus au musée (Aubier, 2000) et Qui veut la peau de Vénus ? (Flammarion, 2016).

 

 

 


Vous aimerez aussi...