Le Philosophe autodidacte d’Ibn Tufayl

Ibn Tufayl, Le Philosophe autodidacte, traduction de Léon Gauthier revue par Séverine Auffret et Ghassan Ferzli, Paris, Fayard/Mille et une nuits, 2014.

Le Philosophe autodidacte connut dès sa publication un immense succès. Véritable roman philosophique, dont la forme préfigure Gracián, Voltaire et Diderot, l’ouvrage relate la « formation » d’un homme isolé sur une île déserte. Hayy, le héros solitaire, mi-Robinson mi-Tarzan, part à la conquête de lui-même et du monde, et ses aventures nourrissent une réflexion sur les rapports de la nature et de la culture, de la civilisation et de la vie « sauvage ». Le philosophe arabe Ibn Tufayl (1100-1181) fut le maître d’Averroès. Son œuvre mêle la tradition mystique et le rationalisme, illustrant parfaitement la situation de l’Andalousie médiévale, carrefour entre Orient et Occident, entre Antiquité et modernité.

 

 

 

 


Vous aimerez aussi...