L’exclusion des femmes de l’héritage et de la propriété foncière en Jordanie : droit et normes sociales, par Myriam Ababsa

Myriam Ababsa, chercheuse associée à l’Institut Français du Proche Orient à Amman, travaille sur les questions de géographie sociale et d’impact des politiques publiques sur les développements régionaux et urbains de Jordanie et Syrie. Elle est l’auteur de Amman de pierre et de paix (Autrement, 2007), Raqqa, territoires et pratiques sociales d’une ville syrienne (Beyrouth Ifpo, 2009) et a dirigé Atlas of Jordan. History, Territories, Society (Beirut, Ifpo 2013), Cities, Urban Practices and Nation Building in Jordan (avec Rami Daher, Ifpo, 2011) et Housing and Urban Land Tenure in the Middle East (avec Baudouin Dupret et Eric Denis, University of Cairo Press, 2012).

Communication faite dans le cadre du colloque international Femmes, libertés et droits en islam, École Normale Supérieure de Lyon, le 29 mars 2019.

Myriam Ababsa, L’exclusion des femmes de l’héritage et de la propriété foncière en Jordanie : droit et normes sociales

Version YouTube



Citer ce billet
RB (2020, 28 avril). L’exclusion des femmes de l’héritage et de la propriété foncière en Jordanie : droit et normes sociales, par Myriam Ababsa. Iqbal إقبال. Consulté le 27 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qf4u

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search